Follow me:
mère (im)parfaite - La Nömade

Je suis une mère (im)parfaite

Ok, aujourd’hui j’avoue tout et je me revendique ouvertement mère (im)parfaite.
Pendant les premiers mois de vie de ma fille, je me suis mise une pression d’enfer. Je travaille de la maison, j’ai mon bébé avec moi 3/5 jours. Je suis ce qu’on appelle une demi-mère au foyer non ? Alors dans mon esprit c’était mon rôle de tout gérer à la maison. Je devais devenir une desperate housewives parfaite !
J’ai jonglé entre le ménage, les pleurs et mon entreprise avec une détermination folle. Et puis au bout de quelques temps, vous vous en doutez, j’ai commencé à m’épuiser.

Alors, au lieu de m’éparpiller et tenter d’avoir une vie parfaite, j’ai décidé de me recentrer et de revoir mes priorités. Alors définitivement, ne venez jamais chez moi à l’improviste.

Voici donc toutes mes qualités de mère (im)parfaite depuis que j’ai décidé que ma vie ne serait pas une caricature.

Je suis de ces mères qui font semblant de ne pas avoir entendu leur bébé la nuit et qui attendent que l’autre se lève. (valable aussi pour le matin en week-end)

Je suis de ces mères qui préfèrent se poser 1h sur le canapé pour souffler plutôt que de ranger l’appartement/le linge.

Je suis de ces mère qui ne repassent pas et qui pense qu’un vêtement se défroisse quand on le porte.

Je suis de ces mères qui ne sont jamais apprêtées avant 15h. (team no makeup)

Je suis de ces mères qui attendent impatiemment le jour de crèche et c’est encore meilleur quand c’est le papa qui emmène bébé le matin.

Je suis surtout de ces mères (im)parfaites qui pensent que mon bébé se moque que ses vêtements soient repassés tant que je passe du temps avec lui. Il ne m’en voudra pas si je prends 5 minutes pour prendre l’air quand je commence à être à bout tant que je reviens vers lui apaisée. Ma maison est la représentation de ma vie : un joyeux bordel certes mais qui déborde d’amour.
Je n’ai pas à rougir de ces imperfections. Ni à me sentir coupable parce que mon intérieur n’est pas instagramable. Le plus important c’est que nous soyons heureux comme ça, non ?

Cet article est dédié à toutes les parents (im)parfaits qui zappent l’étape du ménage, qui se baladent avec de la purée dans les cheveux, qui ont eu la flemme de faire de la compote maison aujourd’hui, qui attendent avec impatience l’heure de la sieste etc…

Et toi c’est quoi ta plus grand qualité de parent (im)parfait ? 

Et puis c’est tout !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

No Comments

Leave a Reply