Follow me:

Jökulsárlón et Fjallsárlón – Islande

Jökulsárlón et Fjallsárlón 

 

Jökulsárlón et Fjallsárlón

Jökulsárlón


Quand on va en Islande, on sait qu’on va s’en prendre pleins les yeux.
Jökulsárlón et Fjallsárlón font partie de ces lieux qui vous donnent la chair de poule, qui vous font sentir tout petit et qui vous scotchent pendant plusieurs minutes.

Peu avant notre visite sur ces deux sites, nous avons rencontré un couple de français qui nous avait livré leurs impressions. Pour eux, Fjallsárlón est à découvrir en premier. Le lac est plus petit, les icebergs sont moins bleus. La cerise sur le gâteau c’est Jökulsárlón. Le faire dans l’autre sens c’est prendre le risque d’être déçu.
Contrairement à eux, nous faisions le tour de l’île dans le sens des aiguilles d’une montre (de Hofn vers Vik) du coup c’est Jökulsárlón qui s’offrait à nous en premier. Nous nous étions mis d’accord : pas de point de vue pré-formaté. Nous refusions d’avoir l’air de touristes blasés sur le deuxième lieu.
C’est exactement ce que nous avons fait. Maintenant, place à la comparaison entre Jökulsárlón et Fjallsárlón .

Jökulsárlón et Fjallsárlón

Fjallsárlón

Le premier coup d’œil :

C’est indéniable, quand on arrive par la route Jökulsárlón montre tout de suite toute sa beauté. Le site est immense, les icebergs gigantesques. Nous avons été conquis au premier coup d’œil.

Fjallsárlón quant à lui se mérite.  Le site n’est pas visible depuis la route. Il faut emprunter un chemin sur 1km et même une fois garé quelques pas sont nécessaires pour l’apercevoir. Le lac est beaucoup plus petit et les icebergs le sont tout autant.

Le plus impressionnant au premier regard : Jökulsárlón ! 

Le plus facile d’accès :

Le lac de Jökulsárlón se jette dans la mer. Le bras qui les relie est séparé par un pont et de chaque côté se situe un parking. Celui ci n’est pas bétonné mais il reste quand même bien entretenu.

Fjallsárlón n’est accessible qu’en prenant une piste d’environ 1km (autorisée aux voitures de tourisme. attention aux nids de poule) indiquée depuis la route 1. Le parking n’est pas bétonné et pas bien entretenu.

Encore Jökulsárlón ! 

Jökulsárlón et Fjallsárlón

Jökulsárlón

Le plus calme :

Sur le parking de Jökulsárlón se mêlent voitures et cars qui déversent leur flot de touristes. De tous les sites que nous avons visité, c’est l’un de ceux où la foule nous a le plus dérangé. Le pire est surement les zodiaques et bateaux/camions qui tournent sur le lac. Ce site est incroyable mais la pollution visuelle et auditive rendent la visite inconfortable.

Lorsque nous sommes arrivés à Fjallsárlón il y avait deux voitures. Le temps que nous descendions au pied du lac, tout le monde était parti. Se retrouver seuls, face à cette immensité, au calme c’est juste incroyable

Définitivement : Fjallsárlón !

 

Jökulsárlón et Fjallsárlón

Fjallsárlón

Jökulsárlón et Fjallsárlón sont deux lieux incontournables.
Vous ne pourrez pas passer à côté de Jökulsárlón sans le voir. Attendez vous à être ébloui car c’est un endroit d’une rare beauté !
Par contre si comme nous vous aimez la tranquillité, Fjallsárlón vous comblera. Même s’il est plus petit, il n’en reste pas moins impressionnant. Son côté moins touristique en fait un outsider qui nous a conquis.

Jökulsárlón et Fjallsárlón

Fjallsárlón

Et vous, qu’avez vous pensé de Jökulsárlón et Fjallsárlón  ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

1 Comment

  • Reply Cind

    Qu’est ce que c magnifique !

    16 décembre 2015 at 17 h 09 min
  • Leave a Reply