Follow me:

Toi, et pas un(e) autre

A ton premier battement de coeur, le mien s’est accéléré. A ton premier coup de pied, j’ai eu le souffle coupé. A ton premier cri, le temps s’est arrêté. A ton premier regard, je suis tombée amoureuse.
Toi, ma toute petite, j’ai l’impression de t’avoir attendue toute ma vie alors que tu sembles en faire partie depuis toujours. Aujourd’hui, je sais que nous étions faites pour nous rencontrer. Toi, et pas un(e) autre.

Le chemin a parfois été long, parfois un peu chaotique. Je suis tombée et j’ai écopé d’une cicatrice qui est devenue si petite, si minuscule, depuis que tu es là. Si je devais repasser par cette route sinueuse, je le ferai sans hésiter, les yeux fermés, parce que je sais qu’elle me mènerai jusqu’à toi. Toi, et pas un(e) autre.

J’ai imaginé ton visage pendant des heures. J’ai rêvé ta présence dans notre maison. J’ai souvent regardé ton berceau avec l’impatience de te voir dedans.
Et puis tu es arrivée, si parfaite. Tu as les yeux en amande de ton papa. Tu as mes lèvres. Un peu de lui, un peu de moi. Je ne t’avais pas espérée si jolie. Toi, et pas un(e) autre.

On m’a beaucoup dit de me reposer car les nuits allaient être courtes. On m’a expliqué que je ne pouvais pas imaginer le bouleversement que tu allais provoquer dans ma vie. Mais, on a oublié de me dire que le bonheur, la joie, l’amour que j’allais ressentir balayeraient les doutes et la fatigue. Quand je te regarde, je suis habitée par une grande confiance. Je suis sûre des choix que je fais pour toi. Je suis sereine. Je suis (enfin) entière. Tout cela grâce à toi. Toi, et pas un(e) autre.

Lettre ouverte à Mai Lan

Lettre ouverte à Mai Lan

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

3 Comments

  • Reply Anaïs Dingler

    C’est très beau ces lignes!

    6 octobre 2016 at 6 h 17 min
    • Reply La Nömade

      Merci beaucoup Anaïs !

      17 octobre 2016 at 11 h 05 min
  • Reply La Nömade - (re)vivre après une fausse couche - La Nömade - blog famille, voyage et lifestyle

    […] Elle était là. Ma toute petite. C’était elle que j’attendais. Toi, et pas un(e) autre. […]

    15 avril 2017 at 10 h 06 min
  • Leave a Reply